Pommes de terre bio : comment s’y prendre pour en cultiver dans votre jardin ?

La pomme de terre représente l’un des aliments les plus consommés dans le monde. En France, les familles et les restaurants ne perdent aucune occasion d’insérer ce légume très riche en glucose et en protéines dans des recettes à couper le souffle. En plus de son goût très agréable, la pomme de terre s’utilise également dans différentes astuces destinées à prendre soin de la peau ou de la maison. Ce légume très différent des autres mérite donc toute votre attention et bien sûr une place dans votre potager. Découvrez au sein de cet article des gestes simples pour planter vous-même vos pommes de terre.

Acheter des plants bio : le tout premier geste à avoir

Produire ses pommes de terre possède l’avantage de vous offrir une satisfaction indescriptible lors de leur récolte et de leur consommation. Aussi, ce choix vous assure de pouvoir consommer des pommes de terre entièrement biologiques et donc entièrement adaptées à un régime alimentaire sain.

Ainsi, le premier pas à réaliser pour planter vos pommes de terre est d’acheter des plants de pommes de terre bio auprès d’un professionnel certifié et spécialisé dans l’exploitation et la vente de bulbes et plants de pommes de terre bio.

Sol, climat et entretien : des détails à ne pas négliger !

Les pommes de terre offrent l’avantage de se développer au sein d’une grande variété de sols. Il faudra cependant s’assurer d’avoir un sol légèrement acide, d’une profondeur moyenne de 28 cm, très peu ou pas argileux, peu humide et surtout riche en éléments nutritifs. Préparez donc votre sol avec du compost et du fumier avant de procéder à la mise en terre de vos plants de pommes de terre.

En ce qui concerne le climat, notez que les températures extrêmes ne sont pas à son avantage. Une température idéale pour la culture de ce légume se situe entre 15 et 19 °C. La température du sol quant à elle devra être comprise entre 7 et 8 °C. Une température inférieure du sol pourrait s’avérer hautement préjudiciable à la plante.

L’entretien par des gestes simples, mais essentiels

Pour récolter après quelques semaines de belles pommes de terre bio, il sera nécessaire de les arroser sans excès, mais de manière régulière. L’arrosage devra être mesuré afin de ne pas faire défaut, mais également de ne pas excéder vos plantes. En fonction de la variété choisie, votre fournisseur de plants vous conseillera au mieux, car la qualité et le goût de vos pommes en dépendront largement.

Auteur de l’article : admbio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *